Historique du programme

2007La FHV a organisé une réflexion stratégique autour de cinq thèmes. L’un d’entre eux était celui de la qualité. Les participants au groupe de travail (présidents d’établissements, directeurs généraux, directeurs médicaux et directeurs des soins) ont relevé que les démarches qualité des établissements avaient, jusqu’à ce jour, souvent contourné le cœur de la mission de l’hôpital à savoir l’activité clinique. Pour que le thème de la qualité, souvent perçu comme ″usé″, retrouve son sens, ils ont estimé qu’il convenait de recentrer ces démarches sur un terrain clinique.

Le développement de la sensibilisation de la communauté sanitaire et du public à la sécurité des patients, ainsi que les progrès de la recherche en matière de prévention des événements indésirables iatrogènes ont conduit le groupe de travail à proposer de commencer par focaliser les efforts d’amélioration sur le thème de la gestion du risque clinique, communément appelé ″Sécurité des patients″ (Patient Safety).

2008 - Les instances dirigeantes de la FHV ont lancé le programme « Sécurité des patients », dont la première phase d’amélioration a été le traitement des événements indésirables médicamenteux. En cours d’année, ont été créés le groupe des coordinateurs « Sécurité des patients », organe opérationnel du programme, ainsi que la Commission FHV « Sécurité des patients », organe stratégique.

2009 - Année de la première enquête sur la culture de la sécurité des patients auprès de tous les collaborateurs ayant un contact avec les patients.

2010 - Sur la base de cette enquête, la FHV a mis sur pied un groupe de travail pour développer la notification des incidents et l’apprentissage à partir de ceux-ci. Cette année voit également la mise en place d’une formation de coordinateurs ″Sécurité des patients″ développée conjointement avec le CHUV et les HUG.

2011 - Début du collectif de travail ″prévention des événements indésirables médicamenteux″, premier d’une série de collectifs qui constitueront l’épine dorsale du programme ″Sécurité des patients″.

2012 - Création du groupe de coordination relatif à la check-list opératoire. Une nouvelle enquête sur la culture de la sécurité des patients a permis d’établir un développement de cette culture sur plusieurs dimensions.

2013 - Aboutissement du collectif de travail ″prévention des événements indésirables médicamenteux″. Pour les établissements ayant participé au projet durant 30 mois, le pourcentage de patients touchés par un EIM a passé de 17,0% en 2010 (avant-projet) à 12,1% en 2011 (durant déploiement) à 7,0 % en 2012 (après). La baisse entre 2011 et 2012 est significative (P-valeur < 0.001). Elle représente 58% de réduction des événements au cours desquels le médicament nuit involontairement au patient.

2014 - Création du collectif de travail sur l’hygiène des mains. La même année, le programme développe des recommandations en matière de fiabilisation des transmissions d’informations relatives au patient, ainsi qu’un concept pour le soutien aux collaborateurs impliqués dans un incident grave. En 2014, également, développement du système électronique pour la gestion des incidents.

2015 - Fin du collectif sur l’hygiène des mains qui a permis de faire passer le taux d’observance de cette pratique de 62% à 88% en 18 mois. Une troisième enquête sur la culture de la sécurité des patients est conduite en collaboration avec tous les cantons de Suisse latine.

2016 - Le programme organise une Formation de formateurs à la méthode TeamSTEPPS visant à améliorer la sécurité des patients au travers du travail d’équipe. Le programme réalise également une revue de littérature sur l’impact des systèmes d’information cliniques sur la sécurité des patients. Cette même année, la FHV développe avec le CHUV et les HUG une formation sur le rôle des conseils d’administration en matière de sécurité des patients.

2017 - Début du collectif de travail sur la prévention des escarres. Le Forum francophone TeamSTEPPS est mis sur pied pour la première fois, avec pour objectif de servir de plateforme d’échanges d’expériences pour les alumni de la Formation de formateurs.

2018 - Dix ans du programme FHV ″Sécurité des patients″. A cette occasion, la FHV décide d’un élargissement du programme dont le titre devient ″Sécurité des patients et qualité des soins″. Le collectif ″prévention des escarres″ se termine, ayant atteint une réduction de 50% des escarres associées aux soins en l’espace de 18 mois.

2019 - Quatrième enquête sur la culture de la sécurité des patients. La préoccupation principale relevée par les collaborateurs concerne la déperdition d’informations relatives au patient lors des transmissions. La FHV se fait le relais d’une campagne internationale qui vise à interpeller le patient au moyen de la question ″Qu’est-ce qui est important pour vous ?″, afin de comprendre, au-delà du problème de santé, les attentes, valeurs et préférences du patient et ainsi co-construire avec lui un traitement recevant son adhésion.

2020 - Développement du thème du partenariat avec le patient. Durant cette année, le programme traduit une revue de littérature sur ce thème, mise à disposition des établissements sous forme d’un support de présentation illustré. Cette année est aussi marquée par la pandémie du COVID-19 et le soutien aux établissements par la recherche et le recensement de ressources pour faire face.

Les programmes d'améliorations :

 

Autres informations utiles

 

Contact

logo SecPat

M. Staines

Anthony Staines, Ph.D.

Chargé du programme « Sécurité des patients et qualité des soins » FHV

secretariat(at)fhv.ch