Collectif de travail Hygiène des mains 

Le collectif de travail sur l’amélioration de l’hygiène des mains s’est achevé en automne 2015 sur un beau succès. Après 18 mois d’actions d’amélioration et trois ans de projet, l’observance de l’hygiène des mains des professionnels de santé s’est élevée à 88,3% pour l’ensemble des établissements ayant participé au collectif.

L’objectif initial, consistant à atteindre un taux d’observance de 85%, était considéré comme particulièrement ambitieux, sachant que la moyenne nationale d’observance de l’hygiène des mains se montait en 2005, lors de la campagne nationale SwissHandHygiene, à 54%. Tout au long du projet, le collectif a effectué un travail considérable et dépassé ainsi toutes les attentes. Ce succès est largement dû à l’implication des équipes de projet des établissements et à la prise de conscience de chaque professionnel de l’importance du respect des bonnes pratiques d’hygiène des mains au quotidien.

La stratégie multimodale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mise en œuvre a montré toute sa pertinence et son potentiel : pour ancrer dans la durée une véritable amélioration du respect des gestes d’hygiène des mains, il est nécessaire d’intervenir sur plusieurs axes, à savoir l’amélioration des infrastructures destinées à l’hygiène des mains, la formation des professionnels de santé sur les indications à l’hygiène des mains, la mesure et la restitution aux équipes de leur taux d’observance, les rappels et les incitatifs sur le lieu de travail, ainsi que le leadership et le changement de culture.

Durant le projet, un accent important a été mis sur la pérennisation des actions mises en œuvre, afin de s’assurer qu’une fois le projet terminé, l’attention portée à l’hygiène des mains ne fléchisse pas. Les audits d’observation de l’hygiène des mains, qui se sont poursuivis à un rythme bisannuel, ont mis en évidence un maintien de l’excellent taux d’observance de l’hygiène des mains atteint en fin de projet. Durant les deux années qui ont suivi la fin du projet, les quatre mesures de suivi réalisées ont abouti à des taux d’observance entre 87,7% et 90,7%.

Taux dobservance de lhygiène des mains

Ces résultats permettent de penser que les bonnes pratiques d’hygiène des mains sont désormais ancrées dans la culture des établissements. L’attention portée à la problématique reste d’actualité. Former les nouveaux collaborateurs, rappeler les bonnes pratiques, suivre les indicateurs et communiquer les résultats, encourager, tels sont les enjeux de la pérennisation d’un collectif de travail et de tout projet d’amélioration de la qualité des soins.